Accueil > Entreprendre & travailler > Agriculture > Pôle développements agricoles

Pôle développements agricoles

Le pôle « Développements agricoles » concentre ses actions sur l’encadrement technico-économique des agriculteurs du Brabant wallon via un ensemble de services prestés par les techniciens de la CETE (Cellule d’encadrement technique extérieure) mais a aussi pour mission de développer de nouvelles actions en agriculture en intégrant les concepts de l’innovation, du développement et de la promotion des différents secteurs de l’agriculture.

 

 

 

1) La Cellule d’encadrement technique extérieure (CETE)

Les rôles de la CETE sont multiples, celle-ci est composée d’agents de terrain en contact permanent avec les agriculteurs de la province, non seulement pour assumer les différentes missions développées ci-dessous, mais également pour répondre à leurs diverses questions relevant de nombreux domaines tels que la conditionnalité des aides PAC (Politique Agricole Commune), les MAE (mesures agroenvironnementales), les contrôles (AFSCA, SPW police de l’environnement), les résultats d’essais, les investissements, la protection de l’environnement,...

Ces agents se répartissent le territoire du Brabant wallon de la manière suivante :

 

 

 

Assistance technique de terrain :

Apport d’un soutien technique aux agriculteurs sur le terrain dans différents domaines parmi lesquels :

L’échantillonnage de terres et des différents produits agricoles.

Formulaire de demande de prélèvement par retour mail.

Il vous est possible de réaliser une demande de prélèvement via l’application REQUCARTO

 La participation aux avertissements date de récolte en maïs ensilage et maïs grain via le Centre Pilote Maïs, permettant d’avertir les agriculteurs du moment le plus opportun pour récolter leurs champs de maïs (via BWAQ asbl).


La participation aux avertissements CADCO permettant d’avertir les agriculteurs de l’intérêt d’effectuer un traitement contre certaines maladies des céréales.

Assistance administrative :

Apport d’un soutien et d’un suivi aux agriculteurs dans les différentes démarches administratives qui leur incombent :

- Assistance dans la tenue des comptabilités agricoles et réalisation d’avis de gestion personnalisés (confiées à CPMaïs). Ce service consiste à encadrer les agriculteurs dans la gestion économique et technique de leur exploitation.

-    Assistance dans l’instruction des déclarations de superficies permettant d’obtenir les aides PAC (européennes) ainsi que des conseils en matière de respect de la conditionnalité et l’implantation des mesures agroenvironnementales.  (Portail de l'Agriculture wallonne)

 

2) Service de constat de dégâts aux cultures suites aux coulées boueuses

En 2012, suite à une demande émanant de la cellule GISER (Gestion Intégrée Sol-Erosion-Ruissellement), le CPAR a initié un nouveau service dont la mission est de réaliser des constats de dégâts aux cultures dans les parcelles agricoles touchées par les inondations et coulées boueuses. L’objectif est de pouvoir établir un constat des dégâts occasionnés à la parcelle suite au fonctionnement des aménagements (fascines ou autres) de lutte contre les coulées de boues. Ceci dans le but de pouvoir évaluer le dédommagement qu’il convient d’octroyer à l’agriculteur. Ce service est assuré par les agents du CPAR en collaboration avec les agents de BWAQ asbl, notamment le service de mesurage des parcelles ainsi qu’avec le concours des communes du Brabant wallon et la cellule GISER.

Si vous représentez une commune et que vous souhaitez obtenir une expertise de dégâts aux cultures dans les parcelles agricoles suite au fonctionnement des aménagements anti-érosifs, merci de contacter le CPAR.

3) Cours pratiques de conduite de tracteur – Permis G  doit être également répertorié dans Apprendre et se former

La province du Brabant wallon en partenariat avec la Fédération des Jeunes Agriculteurs (FJA) organise une formation de qualité, à moindre coût, en vue d’obtenir le permis « G » pour la conduite de tracteurs agricoles.
Depuis le 15 septembre 2006, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles (et leur remorque) et forestiers et du matériel mobile agricole (motoculteur, moissonneuse). Dès lors, toute personne qui conduit un véhicule de cette catégorie sur la voie publique, dans le cadre de son activité professionnelle, doit être titulaire et porteur d’un permis de conduire validé pour la catégorie G, à l’exception des conducteurs nés avant le 1er octobre 1982.

Ce cours pratique de 08 heures, se répartissant  en 2 heures de cours collectif et 06 heures de cours individuel.
Durant ces 08h00 l’élève sera formé aux manœuvres et à la conduite sur route, qui sont les deux étapes de l’examen final.

Lieux :  Centre de maîtrise automobile de Nivelles, rue de l’industrie22, 1400 Nivelles
Périodes de formation : congés scolaires, vacances de printemps et d’été, congés de l’Ascension.

Tarifs :

Formation :    100€ pour les membres FJA / 125€ pour les non-membres FJA
Examen :    65€

Inscription : FJA-081/627 423 ou www.fja.be
Information : Centre provincial de l’agriculture et de la ruralité – 02/656 09 70

Liens utiles:
http://www.goca.be/upload/documents_rbpc/brochure_G.pdf
 


4) Concours d’ensilage d’herbes préfanées en collaboration avec la Chambre provinciale d’agriculture du Brabant wallon

Les fourrages de base produits à la ferme, le maïs, les pulpes, les céréales et la paille sont tous les quatre pauvres en protéines, déficitaires en protéines digestibles et requièrent un complément coûteux apporté par les concentrés du commerce.

Tous les chercheurs et les vulgarisateurs compétents en alimentation des bovins s’accordent pour affirmer que l’utilisation de l’ensilage d’herbes préfanées, source de protéines, de structure, de minéraux et de vitamines (β -carotène) constitue une solution particulièrement intéressante.

Grâce au laboratoire d’analyses de fourrages, il a été mis en évidence que de nombreux ensilages d’herbes contenaient parfois trop de cendres et toujours trop de cellulose et, d’autre part, parfois trop peu d’énergie et toujours trop peu de protéines.

C’est dans ce contexte que la Chambre provinciale d’agriculture du Brabant wallon et de Bruxelles-Capitale a décidé, dès 1996, d’organiser, avec le soutien technique du CPAR, un concours d’ensilage d’herbes préfanées pour créer une émulation, promouvoir la qualité des fourrages, leur utilisation optimale en ferme et promouvoir la rentabilité des cheptels. Ce concours est doté de nombreux prix intéressants grâce au soutien financier de la Chambre provinciale et du Crelan.


5 ) Diversification agricole : Projet  « Produits locaux du Brabant wallon »

Il s’agit d’un projet visant à commercialiser dans les grandes surfaces des produits locaux en provenance directe des producteurs tout en développant un cadre relationnel, sans intermédiaire entre les petits producteurs et le Groupe, formalisé par l’élaboration d’un contrat type assortis de conditions particulières (en matière de livraison, de paiement,…) adapté à la taille des producteurs  et d’une charte respectant l’intérêt des parties.

Le rôle du CPAR consiste à :

  • fournir un encadrement par la réalisation de formations visant par exemple une aide à la fixation d’un prix de vente correct rémunérateur pour le producteur ;
  • rendre des avis, en tenant compte des demandes spécifiques des producteurs, sur la charte et les contrats qui ont été développés en Brabant wallon ;
  • fournir une aide à la promotion des producteurs par la réalisation de visuels.

Parmi les 45 producteurs locaux inscrits dans ce projet actuellement, certains sont des agriculteurs vendant des produits de la ferme telle que légumes, fruits, viandes, produits laitiers ou vin. Il y a également des artisans proposant des produits transformés tels des bières et alcools, chocolats, produits boulangers, glaces, etc.

De ce projet a découlé l’identification de nouveaux services à développer pour soutenir les efforts d’élargissement de commercialisation des produits locaux ; à savoir la conception d’une plate-forme logistique de transports de produits pour les agriculteurs et les Très Petites Entreprises (TPE).


Le CPAR a suivi et accompagné en 2014 les démarches réalisées par le GAL Culturalité asbl pour le développement de cet outil.

 

 

6) Prix de  l’innovation dans le secteur agricole brabançon wallon

C’est en septembre 2013 que le Centre provincial de l’agriculture et de la ruralité (CPAR) a développé les modalités de sélection d’un « Prix de l’innovation dans le secteur agricole brabançon wallon ». En effet le rapport de l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) rappelle toute l'importance d'élargir le tissu d'entreprises innovantes, de développer le potentiel d'innovation non technologique et de ne pas négliger l'innovation dans les prestations de services quel que soit le secteur d’activité.


Les objectifs du concours sont :

  • mettre en évidence des réalisations qui sont porteuses de diversification des entreprises agricoles grâce à des produits ou de services, dans un secteur fortement exposé à la volatilité des marchés mondiaux, en vue de garantir à l’agriculteur un revenu décent ;
  • valoriser l’esprit d’entreprise et d’innovation ;
  • stimuler les agriculteurs dans leurs démarches de diversification auxquels les agriculteurs sont confrontés.

Le concours est ouvert à tous les agriculteurs, à titre principal ou accessoire, et dont le siège d’exploitation est situé en province du Brabant wallon. Le produit ou service présenté doit être original, innovant, de par le fait qu’il ouvre de nouvelles perspectives de débouchés pour les exploitations tout en se distinguant par son caractère durable, c'est-à-dire qu’il concilie les impératifs de performances économiques, sociales et environnementales. L’exploitation de ce produit ou service doit être  effective et dater de moins de 5 ans.


Le jury, composé d’expert, désigne les lauréats de l’année en se basant sur le caractère innovant (70 points) et durable (30 points) de votre projet.
Les vainqueurs se voient remettre 3 chèques de respectivement :

  • 3500€ pour le 1er prix
  • 2500€ pour le second
  • 1000€ pour le troisième

Les dossiers et formulaires de participation doivent être introduits à auprès du CPAR  au plus tard pour le 30 juin.

Consultez les résultats des années précédentes.

 


7)    Participations aux manifestations agricoles locales et nationales

Participation du CPAR aux Concours bovins, ovins et chevalins de l’Ascension à Jodoigne : chaque année, le Comice agricole de Jodoigne organise le traditionnel Marché de l’Ascension regroupant artisans et professionnels du monde agricole, autour de concours animaux et d’animations à destination du grand public.

 

 

 

 

 

 

 

Participation à la Foire Agricole, Forestière et Agroalimentaire de Libramont.

 

8)    Représentation officielle de l’agriculture en Brabant wallon

La Chambre provinciale d’agriculture du Brabant wallon et de l’arrondissement de Bruxelles Capitale est un organe officiel de représentation de l’agriculture brabançonne wallonne. Elle collabore étroitement avec le CPAR et BWAQ lors de l’élaboration de nouveaux projets.


Type d’actions menées pour les agriculteurs du Brabant wallon :
- Remboursement des frais de mesurage des parcelles - avec BWAQ asbl;
- Remboursement des frais de consultance en autocontrôle - avec BWAQ asbl ;  
- Remboursement des frais d’analyse d’un profil azoté au printemps  - analyse réalisée par le CPAR ;
- Remboursement des frais d’examen Permis G ;
- Action de collecte des pneus agricoles avec le CPAR et l’IBW ;
- Concours du meilleur ensilage d’herbe préfanée ;
- Conférences, visites, détermination coefficients de fermages, désignation des nouveaux membres des comités d’aménagement foncier rural.

Contacts :
Présidence : Pierre Houbotte -  Rue Wayaux, 24 -1367 Ramillies - 081/87.73.34
houbotte.pram@outlook.be

Secrétariat et Trésorerie : Quentin Duchenne - Rue Saint-Nicolas, 17 - 1310 La Hulpe -0495/59.03.54 - duchennequentin@yahoo.fr

 

Téléchargez le brochure de présentation de la Chambre provinciale d'agriculture du Brabant wallon

 

 

Le centre provincial de l'agriculture et de la ruralité (CPAR)

17 rue St-Nicolas
1310 La Hulpe - Heures d'ouverture de 9h00 à 16h00 du Lundi au Vendredi

Téléphone : 02 656 09 70

Email :
agriculture@brabantwallon.be

Quentin Duchenne

Téléphone : 0495/59.03.54